Gare à l’étincelle ! (les magasins à poudre de 1840)

Dans cet article, les documents mentionnés : « Collection Vaubourg Cédric » ou      « Collection Vaubourg Julie » ou « Collection Vaubourg Cédric et Julie » ou « www.fortiffsere.fr » sont publiés avec l’extrême amabilité de monsieur et madame Cédric et Julie VAUBOURG. Ces documents sont extraits de leur site : www.fortiffsere.fr, le site web sur la fortification Séré de Rivières.

À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine de 2012, Fortification et Mémoire a visité le fort de Bicêtre situé sur la commune du Kremlin Bicêtre (94). Ce fut l’occasion de nous intéresser aux deux magasins à poudre de 1840 présents dans son enceinte. Ceux-ci offrent l’avantage d’être quasiment dans « leur jus » depuis 1842.

« La chose la plus importante pour l’artillerie est d’avoir de la poudre toujours égale à elle-même. », cette maxime du général Paixhans sera le fil conducteur de notre article. Pour avoir de la poudre noire de qualité, apte à rendre le service attendu, il est nécessaire de disposer de bâtiments dédiés : les magasins à poudre (dans cet article, le terme magasin à poudre est préféré à celui de poudrière ou de poudrerie). Avant de pénétrer à l’intérieur de ces bâtiments, nous verrons ce qu’est la poudre noire, de quelle manière elle est stockée, comment se construit un tel édifice et les précautions prises pour éviter l’étincelle destructrice.

Lire la suite