Gare à l’étincelle ! (les magasins à poudre de 1840)

Dans cet article, les documents mentionnés : « Collection Vaubourg Cédric » ou      « Collection Vaubourg Julie » ou « Collection Vaubourg Cédric et Julie » ou « www.fortiffsere.fr » sont publiés avec l’extrême amabilité de monsieur et madame Cédric et Julie VAUBOURG. Ces documents sont extraits de leur site : www.fortiffsere.fr, le site web sur la fortification Séré de Rivières.

À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine de 2012, Fortification et Mémoire a visité le fort de Bicêtre situé sur la commune du Kremlin Bicêtre (94). Ce fut l’occasion de nous intéresser aux deux magasins à poudre de 1840 présents dans son enceinte. Ceux-ci offrent l’avantage d’être quasiment dans « leur jus » depuis 1842.

« La chose la plus importante pour l’artillerie est d’avoir de la poudre toujours égale à elle-même. », cette maxime du général Paixhans sera le fil conducteur de notre article. Pour avoir de la poudre noire de qualité, apte à rendre le service attendu, il est nécessaire de disposer de bâtiments dédiés : les magasins à poudre (dans cet article, le terme magasin à poudre est préféré à celui de poudrière ou de poudrerie). Avant de pénétrer à l’intérieur de ces bâtiments, nous verrons ce qu’est la poudre noire, de quelle manière elle est stockée, comment se construit un tel édifice et les précautions prises pour éviter l’étincelle destructrice.

Continuer la lecture

Canon versus cuirasse, le vainqueur est …(3/3)

Dans cet article, les documents mentionnés : « Collection Vaubourg Cédric » ou      « Collection Vaubourg Julie » ou « Collection Vaubourg Cédric et Julie » ou « www.fortiffsere.fr » sont publiés avec l’extrême amabilité de monsieur et madame Cédric et Julie VAUBOURG. Ces documents sont extraits de leur site : www.fortiffsere.fr, le site web sur la fortification Séré de Rivières.

Les Festen d’Alsace-Lorraine ou les fortifications de l’annexion

En Alsace-Lorraine annexées, les Allemands adoptent le principe d’une construction de forts formant des groupes fortifiés (Festen) autour de quatre villes : Strasbourg, Metz, Mutzig et Thionville afin d’entourer celles-ci d’une ou de deux ceintures fortifiées. Ces Festen sont construites entre 1870 et 1916. Cette deuxième ceinture fortifiée devient désormais la « première » en termes de poliorcétique. Elle est placée à environ une dizaine de kilomètres de l’agglomération à protéger, en s’appuyant principalement sur un nouveau concept, celui du « groupe cuirassé » (Panzergruppe) rapidement rebaptisé « groupe fortifié » (Feste).

Continuer la lecture

Canon versus cuirasse, le vainqueur est …(2/3)

Dans cet article les documents mentionnés : « Collection Vaubourg Cédric » ou       « Collection Vaubourg Julie » ou « Collection Vaubourg Cédric et Julie » ou « www.fortiffsere.fr » sont publiés avec l’extrême amabilité de monsieur et madame Cédric et Julie VAUBOURG. Ces documents sont extraits de leur site : www.fortiffsere.fr, le site web sur la fortification Séré de Rivières.

Dans cette deuxième partie, que l’on pourrait intituler : « quand la fortification s’enterre ou l’histoire succincte de l’a daptation de la fortification française à l’artillerie », Fortification et Mémoire n’aborde que le cas générique des fortifications “classiques” laissant volontairement et provisoirement, dans un souci de clarté, de côté les fortifications spécifiques du littoral et d’altitude. Ces fortifications obéissant ou s’adaptant à leur environnement propre font de chacune un cas particulier. Celles-ci méritent donc un travail de rédaction catégoriel.

Reprenons l’introduction de cet article pour en resituer le contexte : « Dans la deuxième moitié du XVe siècle, l’apparition du boulet métallique dû au progrès de la métallurgie rend l’artillerie beaucoup plus performante. Désormais, le boulet métallique tiré à moins de cent mètres brise n’importe quel rempart de pierre quelque soit son épaisseur. Des solutions palliatives comme l’épaississement des murailles et l’arasement des tours et des remparts n’y feront rien ».

Continuer la lecture