Vauban ou l’attaque raisonnée (1/2)

Dans cet article en deux parties, Fortification et Mémoire a décidé de vous décrire, avec une approche la plus intéressante possible, la poliorcétique selon les principes de Sébastien Le Prestre, marquis de Vauban. « Place attaquée par Vauban, place prise; place défendue par Vauban, place imprenable » peut-on lire. Nous allons donc essayer de vous résumer la théorie du siège d’une place. [Il pourra être utile de se reporter à l’article : Les reliefs de l’Histoire au chapitre traitant du plan-relief de Neuf-Brisach]. Les textes entre guillemets sont laissés avec l’orthographe en usage sous Louis XIV.

Dans une première partie, nous nous intéresserons à l’art du siège, à ses premières étapes et à l’artillerie de siège. Puis, dans une seconde partie, à ses dernières étapes, aux manuscrits de Vauban relatifs à l’art de l’attaque des places fortes et vous pourrez regarder une vidéo sur l’attaque d’une ville fortifié.

Continuer la lecture

Le Mont Pinçon, une vocation à émettre

Dans cet article, Fortification et Mémoire va s’intéresser à un lieu oublié de l’Histoire : la station de radioguidage Knickebein de Mont Pinçon, dans le Calvados. Il y a quelques années, nous avons découvert cet endroit en regardant une série de cartes au 1/25.000 de la région de Caen dans le cadre d’une visite sur les sites de la Bataille de Normandie. Sur la carte IGN 1513 O (Aunay-sur-Odon), au point côté : le Mont Pinçon, figure un petit pentagone légendé, Blockh.. Cette annotation a immanquablement déclenché notre curiosité. Sur place, nous avons rencontré monsieur David Lecoeur, grand spécialiste du site de Mont Pinçon et de la bataille éponyme. 

Voici ce qui nous attendait…

Continuer la lecture

Gare à l’étincelle ! (les magasins à poudre de 1840)

Dans cet article, les documents mentionnés : « Collection Vaubourg Cédric » ou      « Collection Vaubourg Julie » ou « Collection Vaubourg Cédric et Julie » ou « www.fortiffsere.fr » sont publiés avec l’extrême amabilité de monsieur et madame Cédric et Julie VAUBOURG. Ces documents sont extraits de leur site : www.fortiffsere.fr, le site web sur la fortification Séré de Rivières.

À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine de 2012, Fortification et Mémoire a visité le fort de Bicêtre situé sur la commune du Kremlin Bicêtre (94). Ce fut l’occasion de nous intéresser aux deux magasins à poudre de 1840 présents dans son enceinte. Ceux-ci offrent l’avantage d’être quasiment dans « leur jus » depuis 1842.

« La chose la plus importante pour l’artillerie est d’avoir de la poudre toujours égale à elle-même. », cette maxime du général Paixhans sera le fil conducteur de notre article. Pour avoir de la poudre noire de qualité, apte à rendre le service attendu, il est nécessaire de disposer de bâtiments dédiés : les magasins à poudre (dans cet article, le terme magasin à poudre est préféré à celui de poudrière ou de poudrerie). Avant de pénétrer à l’intérieur de ces bâtiments, nous verrons ce qu’est la poudre noire, de quelle manière elle est stockée, comment se construit un tel édifice et les précautions prises pour éviter l’étincelle destructrice.

Continuer la lecture