Il était une fois Poncelet ou l’âge d’or des ponts-levis (2/2)

Son principe

La condition à laquelle doivent satisfaire les ponts-levis employés dans la fortification est que ces ponts soient tenus en équilibre par un contrepoids dont l’effet doit contrebalancer celui de la pesanteur sur le tablier lors de son relèvement.

C’est au lieutenant-colonel du Génie Bergère que l’on doit l’idée native de faire varier l’intensité d’action des contrepoids des ponts-levis à chaînes passant sur des poulies. Cette variation prend en compte la tension que subisse ces chaînes lors de la manœuvre du tablier. Le système Bergère utilise comme contrepoids des sortes de flotteurs métalliques, ce que Poncelet juge difficilement applicable aux places de guerre.

Lire la suite